Visit Homepage
Aller le contenu

Comment couper une pastèque facilement et en toute sécurité? | Techniques de cuisine + conseils

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je partage avec vous la méthode pour couper une pastèque facilement et en toute sécurité ! C’est parti !

LA TECHNIQUE 

Vous aurez besoin :

  • D’une planche à découper. (N’oubliez pas de mettre un torchon de cuisine en dessous de votre planche. Ca l’empêchera de glisser sur votre plan de travail pendant que vous l’utilisez. 😉 )
  • D’un couteau bien tranchant !

L’objectif

Que la pastèque soit stable et immobile sur la planche à découper, pour que vous puissiez la tailler en toute tranquillité. Et comme la pastèque n’a aucune surface plane sur laquelle reposer, on va donc en créer une.

Comment faire? 

  • On va tout simplement couper les deux extrémités de la pastèque pour créer des « assises ». C’est à dire des surfaces planes sur lesquelles la pastèque pourra reposer. Après cela, elle tiendra toute seule sur l’assise et on pourra facilement la couper en deux et faire ce que l’on veut après ! 😀
comment-couper-pasteque-facilement-en-toute-securite-4
Quelle beauuuté la pastèque !

Quelques petits conseils en plus : 

  • Quelle que soit la taille de la pastèque, n’hésitez pas à la tourner/la faire pivoter/la bouger, pour que vous soyez le plus à l’aise possible pour la couper.
  • Sachez toujours où vous voulez que votre couteau aille. C’est à dire où vous voulez qu’il passe et où vous voulez qu’il finisse sa trajectoire. Car pour les fruits comme le melon ou la pastèque, une fois que la peau est traversée, la chaire est très tendre et le couteau n’a plus aucune résistance… Donc pour ne pas vous couper, sachez exactement où vous voulez passer et atterrir pour pouvoir guider votre couteau! Si on laisse faire le hasard, il y a un risque que ça ne soit pas jojo pour nos doigts… 😮
  • Est ce que vous vous rappelez du mouvement à faire pour bien utiliser un couteau de cuisine? Souvenez vous, pour que le couteau tranche bien, il faut faire le même mouvement que lorsqu’on utilise une scie. C’est à dire des allers-retours horizontaux. Pas seulement appuyer vers le bas. Car c’est le frottement de la lame avec l’aliment qui va le couper, et non pas le fait d’appuyer dessus comme un bourrin. (Si on essaie de couper sans bouger le couteau horizontalement = ça ne coupe pas = on force = risques très forts de scènes pas très jojo par la suite… )

Donc surtout pour ne pas vous couper, assurez vous toujours que le fruit soit stable, qu’il ait une bonne assise et sachez où vous voulez aller avec votre couteau! 🙂

Pssst : Pour tous les autres fruits et légumes ronds (oranges, courgettes rondes, kiwis (bon lui il est oval..) etc), vous pouvez faire la même chose pour les tailler. C’est à dire créer une «assise» en coupant les deux extrémités. Ca va leurs permettre de tenir tous seuls sur une planche à découper. D’être stables et immobiles. Et vous pourrez les tailler en toute sécurité ensuite! 😀 (Car eux non plus n’ont pas de surface plane sur laquelle reposer!)

Pour le melon, j’ai fait exactement le même article, la seule chose qui change c’est la vidéo ! 😉

Publicité

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *