JE CUISINE

Comment tailler finalement de l’ail? | Techniques de cuisine

comment-tailler-finement-de-ail-techniques-cuisine

Bonjour à tous,

Pour tailler finement de l’ail il suffit tout simplement de faire la même technique que pour ciseler un oignon ou une échalote ! 🙂

Vous aurez besoin :

  • D’une planche à découper. (N’oubliez pas de mettre un torchon de cuisine en dessous de votre planche. Ca l’empêchera de glisser sur votre plan de travail pendant que vous l’utiliserez. 😉 )
  • D’un petit couteau bien tranchant !

La technique : 

  1. Coupez le talon.

comment-hacher-ail-technique-cuisine-2

  1. Epluchez la gousse d’ail.
  2. Divisez la gousse en 2.
  3. Enlevez le germe.
  4. Taillez la gousse horizontalement sans aller jusqu’au bout.
  5. Taillez la gousse verticalement, perpendiculairement au talon.
  6. Taillez la gousse verticalement, parallèlement au talon !

Et voilà le tour est joué ! 🙂

JE CUISINE

Comment hacher finement de l’ail ? | Techniques de cuisine

comment-hacher-ail-technique-cuisine

Bonjour à tous,

Voici la technique pour hacher finement une gousse d’ail.

Vous aurez besoin :

  • D’une planche à découper. (N’oubliez pas de mettre un torchon de cuisine en dessous de votre planche. Ca l’empêchera de glisser sur votre plan de travail pendant que vous l’utiliserez. 😉 )
  • D’un couteau bien tranchant, de taille moyenne de préférence !

La technique : 

  1. Coupez le talon de la gousse

comment-hacher-ail-technique-cuisine-2

  1. Epluchez la gousse
  2. Divisez la gousse d’ail en 2
  3. Otez le germe
  4. Ecrasez chaque demi-gousse d’ail avec le talon de votre couteau. Pour cela, il faut poser le talon du couteau sur la demi-gousse et appuyez fort avec la paume de sa main.
  5. Taillez chaque demi-gousse en petite lamelle dans un sens, puis taillez perpendiculairement à ce sens pour former des petits dés.
  6. Faites un petit tas, puis taillez dans le tas de droite à gauche ou de de gauche à droite. Pour être fluide, laissez la pointe du couteau en contact avec la planche à découper. Vous pouvez aussi appuyez avec avec la paume de votre main sur la pointe du couteau pour qu’elle reste en contact avec la planche.
  7. De temps en temps, reformez un petit tas en raclant la planche avec le dos de votre couteau. Et taillez de nouveau dedans jusqu’à ce que votre gousse soit hachée comme vous le désirez !

JE CUISINE

Comment enlever le noyau d’un avocat ? | Techniques de cuisine

comment-enveler-facilement-le-noyau-avocat-1

Bonjour à tous,

Aujord’hui je partage avec vous la technique pour enlever le noyau d’un avocat ! C’est une technique que j’ai apprise en cuisine. Quand on la voit, elle peut faire peur mais si vous maîtriser bien votre couteau n’aurez aucun problème ! Aussi je vais donner le maximum de conseils et de précisions pour que vous puissiez protéger vos petits doigts. Haha rien qu’en lisant l’intro ça fait déjà peur ! Mais en fait c’est simple quand même ! 😉

Vous aurez besoin : 

  • D’un couteau bien tranchant. De taille moyenne si possible !

La technique : 

1 . Coupez l’avocat en deux. Je plante toujours mon couteau au niveau du petit trou vert, là où il y avait l’espèce de bitoniau, puis je tourne l’avocat autour de ma lame pour le couper en 2 (vous verrez dans la vidéo).

comment-enveler-facilement-le-noyau-avocat-3

2. Faites pivoter le demi-avocat du dessus d’un côté pour séparer les deux parties.

3. Là, c’est le moment où on va ôter le noyau de l’avocat, mais avant je vais vous préciser des petits choses afin que vous puissiez mettre vos doigts en sécurité. Donc pour ne pas vous couper les doigts, tenez votre demi-avocat comme si vous tendiez la main pour recevoir de la pluie, donc presque à plat mais légèrement courbée afin de maintenir fermement l’avocat sur ses côtés.

main avocat

Ensuite il ne doit pas y avoir de doigts sur la partie verte claire de l’avocat, c’est à dire sur la chair de l’avocat. Ni un bout de paume ! Donc pas de bout de main qui dépasser la surface plane du demi avocat. Comme ça votre couteau ne risque pas de toucher une partie de votre main normalement.

comment-enveler-facilement-le-noyau-avocat-5Ensuite plantez le tranchant de votre couteau dans le noyau, d’un coup sec et franc!  Il ne faut pas hésiter parce-que si on ne donne pas un coup assez franc, le couteau peut glisser sur le noyau ! Vous devez plantez le couteau perpendiculairement au sens de sa longueur de l’avocat.

comment-enveler-facilement-le-noyau-avocat-2

Gardez votre couteau bien horizontal lorsque vous descendez pour donner un coup dans le noyau !!!!! C’est très important ! La lame bien à l’horizontale, bien parallèle à l’avocat pour pas qu’elle touche votre main! 

Ensuite, une fois le couteau planté dans le noyau, tournez le d’un côté côté afin de faire sortir le noyau de son emplacement!avocat deux

Plus le noyau sera planté près du talon de la lame, plus ça sera facile de tourner le couteau et d’ôter le noyau.

avocat 1Et voilà c’est fait ! Faites attention aussi quand vous enlevez le noyau du couteau, poussez le avec votre pouce vers l’extérieur du la lame.

Attention, si vous n’êtes pas à l’aise avec un couteau de cuisine ou avec cette méthode, surtout ne la faites pas ! Vous pouvez aussi pressez légèrement l’avocat sur ses côtés pour que le noyau sorte (quand il est bien mûr!). Ou sinon l’enlever avec une cuillère?

J’ai partagé cette technique parce-que ça fait partie de ce que j’ai appris en cuisine et que je l’utilise, mais si vous pensez qu’elle est trop dangereuse, surtout dites le moi, je n’ai pas envie que quelqu’un se blesse en faisant ça ! Je retirerais l’article !

Mais j’ai remarqué quelque chose depuis cet été : Quand l’avocat est vraiment mûr, le noyau part tout seul ! La peau aussi !

Même pas besoin de presser, il s’en va dès qu’on sépare les deux parties de l’avocat.

Donc peut être vaut mieux attendre que son avocat soit vraiment bien mûr. Car c’est quand il n’est pas mûr que le noyau « colle » le plus à la chair ! Et de toutes manières c’est pas bon un avocat pas mûr… :p

Bases de la cuisine, JE CUISINE

Qu’est-ce que des pickles? | Les bases de cuisine

Je me suis toujours demandé ce qu’étaient des pickles exactement et aujourd’hui, après avoir feuilleté un de mes livres de cuisine, j’ai enfin eu ma réponse! Oui parce que même je me suis toujours demandé ce que c’était, je n’ai jamais cherché la réponse… La voici :

Les pickles sont un assortiment de petits légumes confits dans du vinaigre (petits oignons (= oignons grelots), carottes, choux-fleur, maïs, cornichons…).

En cuisine, le verbe « confire » a plusieurs significations. Dans le cas des pickles, il signifie : conserver des fruits ou des légumes dans de l’alcool, du vinaigre ou de l’huile (petits oignons, piments, citrons…).

Bases de la cuisine, JE CUISINE

Comment utiliser une mandoline? | Les bases de cuisine

comment-utiliser-une-mandoline-techniques-cuisine-5

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vais vous parler de la mandoline avec quelques petits conseils pour l’utiliser en toute sécurité !

Alors je ne vais pas vous parler du poussoir de sécurité car je ne l’utilise jamais. Je ne le trouve pas super pratique et j’ai l’impression d’écraser/d’abimer mes aliments avec les picots. Mais comme j’ai appris à utiliser une mandoline sans poussoir, je vais pouvoir partager avec vous plein d’astuces pour pouvoir mettre vos doigts à l’abri ! Youhouu ! 🙂

Alors comment utiliser une mandoline?

Voici quelques conseils :

Pour éviter de me couper.

Je pose ma main bien à plat au dessus de l’aliment et j’ai le bout mes doigts légèrement relevés. J’ai aucun doigt sur les côtés de l’aliment. Ils sont tous sur le dessus, comme ça la lame ne peut pas les atteindre ! Il va falloir passer sur ma courgette pour ça !

comment-utiliser-une-mandoline-techniques-cuisine

Ma main est bien à plat avec le bout des doigts légèrement relevé !

comment-utiliser-une-mandoline-techniques-cuisine-4

Il ne faut surtout pas mettre sa main comme ça. La lame peut toucher les doigts qui sont sur le côté sans qu’on le voit venir !

Pour plaquer mon aliment contre la mandoline.

Je vais appuyer avec toute ma main (la paume + mes doigts) sur toute la longueur de l’aliment.

Pour faire glisser mon aliment.

En général c’est avec avec ma paume que je vais pousser mon aliment pour le faire glisser sur la mandoline. C’est elle qui va tout contrôler, c’est elle qui va mettre l’aliment en mouvement et c’est elle qui va gérer la vitesse!

Pour être fluide dans mon geste.

Je laisse aussi toujours l’aliment en contact avec la mandoline. C’est-à-dire que je glisse vers le bas pour faire une tranche. Puis je remonte en le glissant l’aliment vers le haut. Sans le décoller de la mandoline. Comme ça, ça me permet d’avoir un mouvement continu et d’être plus fluide.

Pour faire des tranches régulières, de même épaisseur.

Pour faire des tranches régulières, j’appuie avec la même pression sur mon aliment pour chaque tranche que je vais tailler. Ca permettra qu’elles soient identiques en épaisseur. Mais j’appuie aussi avec une pression égale sur toute la surface de l’aliment, pour que la future tranche ait la même épaisseur partout. Si j’appuie plus fort à un certain endroit, au moment de la découpe il sera plus épais. Et si j’appuie pas assez fort à certains endroits, au moment de la découpe, ils vont être plus fins.

comment-utiliser-une-mandoline-techniques-cuisine-8

 Pour tailler la fin de mon aliment.

Quand j’arrive presque à bout de mon aliment et qu’il commence à devenir fin, je vais glisser trèèèèès trèèès doucement sur la mandoline ! Il me reste 1 ou 2 tranches et je ne suis pas pressée ! Et je laisse toujours ma main à plat, sur le dessus de l’aliment pour que la lame ne puisse pas l’atteindre. Faites attention parce-que parfois, l’aliment devient tellement fin qu’il ne sera pas assez dur pour « rentrer » dans la lame. Il va se recourber et ça peut être nos doigts fassent la trajectoire de l’aliment à sa place. Donc si vous voyez/sentez que votre aliment se plie sur lui même, qu’il ne se tranche pas, arrêtez de pousser et continuer au couteau ou laissez le comme ça, en général c’est quand il est déjà très fin !

Pour bien maintenir la mandoline avec ma deuxième main.

Je dois maintenir fermement sur place ma mandoline avec ma deuxième. Son rôle va être d’empêcher la mandoline de bouger/glisser pendant que je l’utilise. Parfois les mandolines ont une poignée sur le haut, ça peut être pratique !!

Vous pouvez aussi essayer de caler/bloquer votre mandoline contre quelque chose ou la mettre sur une surface anti-dérapante, une surface sur laquelle elle va adhérer. Sinon parfois je pose tout simplement ma mandoline au dessus d’un bol, comme un pont ! C’est pratique et les aliments tombent directement mon récipient ! Sinon je peux aussi tailler au-dessus d’un plat à tarte qui est assez grand pour récupérer mes tranches.

Pour être à l’aise avec ma mandoline lorsque je taille.

Inclinez votre mandoline avec l’angle qui vous mettre le plus à l’aise pour tailler.

comment-utiliser-une-mandoline-techniques-cuisine-6

Quels aliments peut-on tailler à la mandoline ?

En général avec la mandoline je coupe que des aliments fermes (courgettes, concombre, pommes, pommes de terre etc.) mais pas durs (comme la carotte). J’évite les carottes parce-que je les trouve trop dures et elles n’ont pas assez de surface sur laquelle je puisse poser ma main. En plus si je force un peu pour la tailler, ma main risque de déraper et il risque d’y avoir un accident alors je préfère tailler ma carotte au couteau c’est plus simple (et plus sûr) pour moi.

Les aliments trop mous on ne peut pas les tailler avec la mandoline non plus. Car ils viennent s’écraser contre la lame. C’est comme si on essayait de tailler un marshmallow à la mandoline ! Le kiwi c’est pas possible c’est pas trop faisable non plus, il glisse vraiment beaucoup entre les mains. La tomate j’ai essayé, mais quand j’arrivais vers le milieu, elle s’écrasait contre la lame. A part des pépins et de l’eau (et un peu de chair), les tomates n’ont rien à l’intérieur pour ça soit assez ferme pour traverser la lame.

Vous connaissez la mandoline japonaise?

C’est une mandoline qui se règle avec des vis. On peut donc être très précis et tailler des tranches aussi fines qu’une feuille de papier ! 😮 C’est trop beau, magique ! J’adore ! On les utilise dans les cuisines professionnelles! Je l’ai découverte là bas. Je devais tailler des petits radis roses ronds et les tranches étaient translucides tellement c’était fin ! C’était trop beau!

Pour ceux qui ont une mandoline japonaise, il faut mettre la fente à la hauteur de vos yeux pour pouvoir bien régler l’épaisseur.

vue mandoline dessin.jpg

comment-utiliser-une-mandoline-techniques-cuisine-2

Ceci est une mandoline japonaise !

 Voilà  pour la mandoline ! C’est vraiment un ustensile très pratique lorsque vous avez de grandes quantités à tailler (pour faire des chips, des fruits déshydratées par exemple…) ou si vous voulez obtenir des belles tranches régulières (pour faire des tians, des gratins…) ! Enfin vous pouvez aussi le faire au couteau bien sûr!

Donc voilà, je dirais que les choses les plus importants à retenir pour tailler en toute sécurité sont:

  • La main bien à plat avec les doigts légèrement relevés, posée SUR l’aliment. (RIEN sur les côtés !!!)
  • J’appuie avec la même pression sur tout l’aliment pour faire des tranches régulières.
  • Et je cale ou tiens fermement ma mandoline pour pas qu’elle bouge.
  • Quand j’arrive à la fin de mon aliment et qu’il est tout fin, j’y vais très très doucement !!!

 comment-utiliser-une-mandoline-techniques-cuisine-7